Problématique

Le quartz ou le dioxyde de silicium est composé des éléments chimiques que sont la silice et l’oxygène. Il s’agit de l’une des substances les plus fréquentes sur terre. La forme la plus connue est le sable, qui se compose quasi exclusivement de quartz pur. La plupart des pierres naturelles, dont notamment beaucoup de matériaux de construction, contiennent du quartz. La teneur en quartz varie par type de pierre (naturelle) ou de matériau de construction composé. Un matériau est considéré comme quartzifère lorsqu'il contient plus de 1,5% de quartz. Lorsque la teneur est inférieure à 1%, il est considéré comme "exempt de quartz".    

Les activités de fraisage, sciage, forage ou meulage dans des matériaux pierreux libèrent de la poussière de quartz respirable. C'est principalement lors de travaux dans des espaces intérieurs mal ventilés que la concentration en poussière de quartz peut être élevée. La quantité de poussière de quartz libérée est également influencée par la composition et la nature du matériel.

La poussière de quartz est une poussière très fine, invisible ou à peine visible. Elle se compose de très petites particules de poussière insolubles qui pénètrent en profondeur dans les poumons en cas de protection insuffisante, endommageant de la sorte le tissu pulmonaire et provoquant un essoufflement et un sentiment d'étouffement. D’autres symptômes sont la toux et des douleurs dans la poitrine.  

Problèmes de santé engendrés par le quartz

Les problèmes de santé que le quartz peut engendrer sont très bien connus, surtout au sein de la population âgée:

  • Irritation des voies respiratoires :
    L'inhalation de poussière de quartz peut entraîner un essoufflement qui engendre à son tour des irritations des voies respiratoires.
       
  • Affections pulmonaires :
    L'inhalation de poussière de quartz peut provoquer la pneumoconiose ou silicose, une maladie incurable qui réduit l'élasticité du tissu pulmonaire. Les efforts vont alors de pair avec un essoufflement et un sentiment d'étouffement. D’autres symptômes sont la toux et des douleurs dans la poitrine. Ce dommage est irréparable.
        
  • Cancer :
    La poussière de quartz ne provoque pas directement de cancer, mais l'exposition à cette poussière réduit bien l'élasticité du tissu pulmonaire. Par conséquent, d'autres substances nocives susceptibles de provoquer un cancer (p.ex. le goudron dans la fumée de tabac) sont éliminées moins facilement des poumons.
              

Qu'en est-il de l'exposition à la poussière de quartz sur les chantiers et de la connaissance des risques liés à cette exposition? Pour trouver des réponses à ces questions, Constructiv a mené une double action avec ses partenaires sociaux pendant l'été de 2010:  

  • une enquête réalisée d'une part auprès d'ouvriers et d'autre part auprès d'employeurs du secteur de la construction;     
  • un mesurage de l'exposition journalière à la poussière de quartz sur les chantiers pour les métiers de la construction les plus fréquents.