Problématique de la campagne

Diverses phases peuvent être distinguées dans le cadre de la livraison des matériaux de construction: de la production et du stockage dans l'usine à la manipulation et à la pose des matériaux sur le chantier en passant par la livraison via la voie publique. De très nombreuses parties sont par ailleurs concernées par ces activités: le producteur, le négociant, le transporteur, l’entrepreneur-client, l’entrepreneur-opérateur, etc., chacune avec leurs propres tâches et responsabilités.

La livraison de matériaux de construction comporte par ailleurs de très nombreux risques. Citons par exemple les risques occasionnés par certaines propriétés, par le poids et le volume des matériaux, les risques liés à l’utilisation d’engins de transport et de levage et les risques pour les ouvriers de la construction qui livrent et traitent les matériaux. L'accident peut arriver chez le négociant en matériaux de construction, dans la centrale à béton, lors du chargement et du déchargement de camions, sur la route vers le chantier ou sur le chantier même.

Au cours des années passées, 40% de tous les accidents du travail ont été provoqués par des activités en rapport direct avec le travail (levage et port de charges, traitement de matériaux, réalisation de travaux en hauteur, …). D’autres accidents du travail fréquents (30%) sont provoqués par les chutes de personnes au sol, les trébuchements, les coups, les glissades et les chutes d’objets d’un niveau supérieur. Les derniers 30% sont provoqués par une perte de contrôle de l’objet à traiter et, dans une moindre mesure, d’autres objets ou appareils comme des outils. Ces objets sont essentiellement des matériaux de construction et des objets ou produits à traiter ou déplacer.

Les statistiques des accidents du travail montrent que le transport interne et externe est une des cinq causes les plus fréquentes d'accident. 5% des accidents sont en rapport avec le transport interne ou externe dans les entreprises de construction. Chez les négociants et les fournisseurs, ce type d'accident touche essentiellement des travailleurs de moins de 25 ans, contrairement au secteur de la construction dont les victimes sont souvent plus agés.

Les principales causes d’accidents du travail avec des engins de manutention sont entre autres la perte de contrôle de l’engin et le basculement de celui-ci. Les causes d’autres accidents fréquents sont les heurts avec des personnes et l’utilisation inappropriée de l’élévateur (comme élévateur proprement dit ou pour transporter d’autres personnes).

De manière générale, nous constatons une diminution du nombre d’accidents du travail. Nous ne pouvons toutefois pas fermer les yeux devant les constatations suivantes:

  • Des accidents du travail mortels se produisent encore chaque année.
  • De trop nombreux accidents se produisent encore avec des engins de manutention.
  • Ce sont essentiellement de jeunes travailleurs (entre 20 et 29 ans) qui sont concernés par un accident du travail.
  • Les travailleurs plus âgés gardent davantage de lésions permanentes d’un accident du travail.

La campagne "Sécurité Livraison" a dès lors pour objectif de sensibiliser et d’informer toutes les personnes du secteur de la construction sur les risques et mesures de prévention en rapport avec la manutention et la livraison de matériaux de construction. Cette campagne s'adresse à un groupe cible très large: des fabricants aux entrepreneurs en passant par les négociants en matériaux de construction.

La campagne repose sur quatre piliers:

  • les aspects de sécurité et de santé dans l'entrepôt des négociants en matériaux de construction;
  • la livraison de matériaux de construction sur le chantier (chargement et déchargement);
  • le déplacement de matériaux de construction sur le chantier par l'entrepreneur;
  • la livraison de béton prêt à l'emploi.

En vue de la promotion ultérieure de la sécurité et de la santé lors de la livraison de matériaux de construction, le cnac a développé un certain nombre de outils.