Le déroulement de la campagne

Prévention: la première vague de la campagne

Entre avril 2006 et fin mars 2007, les conseillers du cnac ont consacré, durant la vague préventive, 50% de leur emploi du temps aux travaux de toitures. Les conseillers ont donné des informations et des conseils lors de 3.387 visites de chantiers et établi 4.852 rapports de visites avec 31.356 constatations. 1.353 visites ont été effectuées au siège de l’entreprise. 735 entrepreneurs de travaux de toitures ont établi, avec l’aide du conseiller de leur secteur, un plan d’action visant à améliorer leur politique de prévention, soit quelque 30% des 2.479 entreprises occupant des travailleurs du secteur (source: ONSS 2004).

Les points suivants ont le plus souvent été repris dans les plans d’action établis par les entreprises de travaux de toitures en concertation avec un conseiller du cnac:

  • Organiser des formations sur les travaux en hauteur (cf. AR 31/08/2005)
  • Organiser des toolbox meetings
  • Passer des accords avec le service externe pour les contrôles techniques sur le lieu de travail (SECT) pour le contrôle annuel des équipements de protection individuelle contre les chutes et pour le contrôle périodique des engins de levage
  • Etablir un plan annuel d’action et un plan global de prévention quinquennal
  • Etablir des analyses des risques spécifiques par chantier
  • Etablir une analyse des risques au niveau de l’organisation de l’entreprise
  • Acheter des équipements de protection collective (contre les chutes de hauteur)
  • Dresser une liste des équipements de protection individuelle disponibles
  • Donner des instructions sur l’utilisation correcte des échafaudages sur taquets d’échelles

En signant la charte de la campagne ‘Travaux de toitures’, 387 entreprises de travaux de toitures se sont enfin engagées moralement en faveur d’une sécurité accrue au sein de leur établissement.

Le cnac n’a pas été le seul acteur lors de la vague préventive de la campagne. Les différentes actions menées par la plate-forme de concertation ont été mises au maximum en concordance lors des réunions de cette plate-forme.

Tant la Confédération Construction que Bouwunie ont organisé, en collaboration avec le cnac et Fédérale Assurance, plusieurs journées et soirées d’étude. La Centrale Générale FGTB et la CSC Bâtiment et Industrie ont mis sur pied des séances d’information et ont exposé la campagne dans leurs propres magazines d’information. Divers services externes de prévention ont enfin contribué activement à la campagne en visitant les entreprises de travaux de toitures affiliées chez eux.

Maintien: la deuxième vague de la campagne

La DG CBE s’est chargée de la vague de maintien qui a commencé début avril pour s’achever fin décembre 2007. Au cours de cette phase d’inspection, le respect de la réglementation en vigueur a été contrôlé, plus particulièrement au niveau des cinq infractions graves définies en concertation avec le cnac. La prise de mesures répressives n’a par ailleurs pas été écartée. Au cours des 1.551 visites d’inspection effectuées sur des chantiers de travaux de toitures, 129 procès-verbaux ont été dressés et 138 chantiers ont été arrêtés jusqu’à régularisation. Toutes les constatations qui ont mené à des actions répressives portaient sur un manque de prévention en matière de chutes de hauteur.