Vous êtes ici: Accueil > Examens > Formations > Coordinateur de sécurité

Coordinateur de sécurité

L’arrêté royal du 25 janvier 2001 concernant les chantiers temporaires ou mobiles rend obligatoire la désignation d’un coordinateur de sécurité sur tous les chantiers de construction où au moins deux entrepreneurs sont occupés simultanément ou successivement. Une distinction est faite entre le coordinateur pour la phase projet et le coordinateur pour la phase réalisation. Une même personne peut éventuellement exercer ces deux fonctions.

Pour exercer la fonction de coordinateur, le candidat doit répondre à un certain nombre de conditions et tenir compte du type de chantier. Pour avoir plus d’informations sur le profil du coordinateur de sécurité, cliquez ici .

Il existe des coordinateurs de sécurité de niveau A, niveau B, niveau D et niveau E. Notez que la législation ne mentionne que les coordinateurs A et B, les lettres D et E sont employées de l’initiative de Constructiv.

  • Un coordinateur de niveau A doit être désigné pour des travaux pour lesquels une structure de coordination est créée et des travaux qui durent plus de 5.000 hommes-jour ou dont le coût dépasse 2,5 millions € (hors TVA) et où trois entrepreneurs ou plus effectuent des travaux simultanément.
  • Un coordinateur de niveau B doit être désigné pour des travaux pour lesquels un plan de sécurité et de santé complet doit être établi mais aucune structure de coordination ne doit être créée et pour des travaux qui durent plus de 5.000 hommes-jour ou qui présentent un risque élevé.
  • Un coordinateur de niveau D doit être désigné pour des travaux avec une superficie totale de moins de 500 m².
  • Un coordinateur de niveau E doit être désigné pour des travaux avec une superficie totale de moins de 500 m² qui durent moins de 500 hommes-jour et qui ne comportent pas de risque élevé.